adbe.blog4ever.com

adbe.blog4ever.com

Tabant 15/09 au 30/09/2007

Ce séjour , qui a été pour nous une expérience positive , s'est plus apparenté à un voyage d'étude qu'à une intervention structurée .

Avant le départ , notre action semblait devoir consister en un appui aux écoles maternelles en cours de création et une aide aux maîtresses en place ainsi qu'une distribution de matériel scolaire.

Sur place , un programme précis ne semblait pas avoir été défini en dehors de visites avec distribution de matériel aux écoles maternelles . Mais le probléme majeur était clairement un choix de dates malencontreux car la rentrée n'était pas encore terminée et d'autre part , le Ramadan désorganisait le quotidien. La véritable rentrée scolaire devait en réalité , se faire après le Ramadan.
Cette situation était assez embarrassante pour nous qui attendions des demandes précises alors que les choses étaient seulement en train de se mettre en place pour cette année scolaire et que nos interlocuteurs étaient pris par ces préparations (notamment au pensionnat où notre présence pouvait gêner même si nous étions accueillies à bras ouverts) et par les obligations liées au Ramadan .Nous craignions d'encombrer et d'être plus une charge qu'une aide .  

Notre action concernant les maternelles s'est limitée à des visites d'écoles . Nous y avons observé des séances d'apprentissage (les chiffres). Il ne pouvait être question pour nous de porter un jugement ou d'intervenir au niveau de la pratique des enseignantes et il n'y avait pas de leur part de demande d'aide pédagogique . (Il est à noter que , contrairement à ce que nous avions compris avant de partir, les enseignantes reçoivent une petite formation , qui semble assez rigide, dispensée par l'état . Les enfants sont d'une docilité surprenante . La raison majeure pour laquelle les maîtresses ne restent pas est qu'elles sont originaires de  grandes villes et aspirent à obtenir leur mutation pour y retourner le plus vite possible).
Nous avons été plus directement actives auprès des jeunes filles du pensionnat à travers une aide aux devoirs , à la lecture et à la conversation en français et en anglais , qui s'est faite tout naturellement . Nous avons eu plaisir à nous y investir et cela semblait pour les jeunes filles , une ouverture dont elles nous étaient reconnaissantes . A cette occasion , nous avons pu constater une évidente inadéquation du manuel de français  qui nous est apparu très difficile même pour des francophones , peu axé sur l'apprentissage fonctionnel de la langue et présentant des textes qui ne pouvaient « parler » aux élèves .

Il semble qu'un état des lieux et une analyse des besoins tant matériels que pédagogiques n'aient pas été faits en amont pour préparer cette intervention dont les modalités restaient floues . Je pense qu'il aurait été utile qu'une réunion avec les enseignants et les membres de l'association soit organisée pour mettre à jour les problèmes , besoins et demandes locaux et jeter les bases d'une action clairement définie et décidée par ces personnes .
Notre séjour a été riche de découvertes et d'enseignements et nous a permis de cerner davantage la situation , les données socio-culturelles (y compris le fonctionnement psychologique de nos partenaires) et les besoins concernant les écoles et le pensionnat . Mais les demandes d'aide ne peuvent venir que des enseignants et encadrants eux-mêmes via l'association pour permettre la mise en place d'interventions extérieures correctement ciblées et efficaces.



24/01/2008
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 75 autres membres